Le Jardin des Poilus (suite 2016)

Ce jardin sera ouvert le samedi 4 juin 2016 de 14 h à 18 h. et le dimanche 5 juin de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Il sera fermé entre 12 h et 14h.

Deux événements seront présentés : une exposition de toiles du peintre Laurent Tourrier

une animation présentée par le Conservatoire Régional des espaces naturels et un atelier ‘chauve-souris’ en association avec la Communauté de communes du Chemin des Dames.

Quel jardin suis-je et où ?

JardinMai2014W

Le jardin des Poilus

Le « Jardin des Poilus » est atypique. Il s’appuie sur la géologie du site et son contenu est guidé par l’histoire du lieu, fortement marqué par la Première guerre mondiale. Il ne présente pas d’espèces botaniques rares.

Suivez la falaise comme si vous étiez au bord de la mer. Vous êtes arrivés. Notre jardin s’ordonne dans l’opposition visuelle entre le vertical rocheux et l’horizontalité végétale, d’où de nombreuses lignes de niveau en correspondance avec les strates géologiques.
Ce n’est pas sa seule raison de paraître. En effet de sanglants combats affectèrent ce lieu dans les sombres années 1914-1918. Au printemps 1917, le seize avril, fut déclenchée ici la bataille du Chemin des Dames.
Alors pour promouvoir la paix quoi de mieux qu’un Eden parsemé d’arbustes et de fleurs ! Cent ans plus tard vous déambulez en compagnie d’espèces végétales souvent communes. Notre choix : mettre en scène l’histoire locale marquée par la vie des troglodytes qui ont perforé la falaise pour en extraire la pierre des cathédrales et le drame national que fut la Grande Guerre. Ici interfèrent la topographie du lieu et le souvenir des Poilus vivifié par des textes qu’ils ont écrits et dans lesquels le monde végétal qu’ils évoquent fut un havre de paix, un paradis perdu.

le village de Paissy noté par un officier en 1915

nom du village surligné par un officier en 1915

localisation

le jardin est au nord-ouest du village, au bout d’une impasse nommée « rue de Neuville » au numéro 34. L’image ci-dessus, capturée dans Google Earth, situe le parking, de faible capacité. Les coordonnées pour GPS sont : 49° 25′ 37,67″ N et 3° 41′ 58,30″ E

Dans ce jardin vous n’êtes pas sur un grand espace travaillé (un demi hectare seulement), vous ne trouverez pas ici de collections végétales dignes de ce nom, seulement des clins d’oeil associant littérature, art et histoire dans un environnement insolite.

Voir le descriptif du jardin sur le site national des « Rendez-vous au jardin » :

http://rendezvousauxjardins.culturecommunication.gouv.fr/Histoire-s-de-jardins/Paix-retrouvee

voir sur le blog : http://voirdit.blog.lemonde.fr/